18.207.161.67         CPU usage
0..........50..........100

G a b y ' s   H o m e

 01.01.2000   

Artifices des jeux
Vies et intelligences artificielles

Histoire
Originalité
Quelques sites

Un peu d'histoire

La recherche sur l'intelligence artificielle (IA) a été l'un des premiers enjeux de l'informatique après les calculs balistiques. Les théories de Turing et de Neumann, le développement de l'informatique a permis d'exploiter les ressources de ces nouvelles machines pour utiliser les bases de données notamment.
Mais le principal problème de l'intelligence, c'est qu'aucune rêgle ne la définie comme la physique où les mathématiques. Diverses tentatives n'ont guère donné de résultats (Eliza,...), à cause d'une limite dans la gestion des bases de données et des rêgles du langage (taille des données et des algorithmes).
La recherche s'est alors orientée vers une autre approche, biologique. À l'instart du "jeu de la vie" où se multiplient des points sur l'écran, la trouvaille a été permise entre autre grâce à Internet et les moteurs de recheche : il s'agissait de "fabriquer" des agents intelligents qui regrouperaient et trieraient les informations. L'idée était trouvée.
Il s'agissait de créer des individus numériques subissant des mutations et sélectionnés au fur et à mesure comme dans la nature (sélection naturelle, évolution darwiniste,...). Le but étant d'obtenir des êtres intelligents et capables de faire des actions au sein d'un ordinateur.
Bien que l'on soit encore loin d'une intelligence proche de la notre, les résultats obtenus permettent d'obtenir une intelligence du niveau d'un chat ou d'un chien voire quelque peu supérieure, qu'il s'agisse d'agents intelligents ou d'êtres comme dans le jeu Créatures.


Originalité, mais faibles performances

Le jeu Créatures

L'originalité de jeux comme Créatures réside dans le fait qu'il ne ressemble à aucun autre. Le seul challenge auquel est soumis le joueur est d'éduquer, nourrir et faire se reproduire des individus d'une nouvelle espèce (?) totalement artificielle.
Malgré les craintes que l'on peu avoir à ce sujet (virus informatiques, séquelles psychologiques pour le joueur,...), ce jeu a un intérêt pour la recherche sur la compréhension sur l'intelligence et les mécanismes de la vie, une grande partie étant laissé au hasard on retrouve des mécanismes parfois similaires à ceux que l'on trouve dans la nature. Ce qui signifie que ces animaux peuvent être source d'informations tant pour les biologistes que pour tant d'autres : une expérimentation sans limite avec des mesures instantanées, un environnement qui reconstitue les maladies et certaines formes de climats (on peut le supposer).
Il y a pourtant une remarque que l'on pourrait faire : l'imperfection du programme (du moins la première version) empêche de véritables recherches : plantages, affichage des mesures qui ne se fait pas... Malgrés certains avantages : possibilité d'expérimenter sur les copies d'un même individu, étudier l'évolution de l'espèce...

Autres utilisations et exemples

On parle aussi d'intelligence artificielle (IA) dans de nombreux jeux, entre autre la stratégie et les agents intelligents (moteurs de recherches). Mais là il n'y a pas vraiment de lien avec la vie artificielle (VA).
En effet, l'IA est utilisée dans les jeux pour fournir une stratégie à l'ordinateur face au joueur, cette intelligence est peu évoluée et ne peut pas sortir de son contexte de stratégie de jeu, que les joueurs trouvent souvent figée (lancer une attaque régulièrement, produire des unités, se déplacer, jouer de telle façon une carte,...).
On peut citer de nombreux exemples : depuis le Solitaire des débuts, on a les Échecs, de nombreux jeux de stratégie et de "tuerie" : Warcraft, Starcraft, Civilisation, Doom, Quake, Marathon,... Développés dans ces pages : jeux de stratégie, "tuerie", Jeux d'échecs et autres,...
Quant aux agents intelligents, leur activité non est plus proche de la VA. En effet, ces programmes (car il s'agît bien de cela) sont envoyés sur les réseaux et doivent effectuer des recherches. C'est la manière de chercher qui se rapproche d'un mécanisme vivant : si un programme trouve une information, il l'envoie à son "central" et se duplique voire se modifie pour continuer et affiner la recherche, quant la recherche n'aboutit pas au bout d'un certain temps, le programme disparaît.

Bien sûr, ces agents intelligents n'ont rien de commun avec les jeux.

Et le reste

On ne peut pas vraiment parler de jeu dans ce domaine à part ceux déjà cités ci-dessus. Car on ne peu pas vraiment parler de jeu dans ces domaines de recherche (bien que certains informaticiens disent s'amuser).



Quelques liens

La vie artificielle
Créatures(en anglais)
L'institut de recherche sur la vie artificielle (en anglais)

Dossier sur les jeux



Connection

Last Update : 05.08.2021

External Links
Gaby's Home
Gaby's Blog
Gaby's Mail

Internal Links
Index du site web
Cyber Academy
Dossiers
Incognito
Réseau Divin
Textes

Join Webmaster
Zone Privée

Visit No : 64905
For spam